CréerIntérieurNote

Mon Parcours

En septembre je serai normalement diplômée en design d’espace et architecture d’intérieur après 5 ans de bons et loyaux services (ou pas) envers de mon école. Grâce à mes études j’ai eu la chance de beaucoup voyager.

J’ai réalisé un stage à Tokyo en 2013 pendant deux mois et demi dans l’agence emmanuelle moureaux architecture & design. Mon maitre de stage était Française et installée au Japon depuis de nombreuses années. J’ai profité de ma présence sur Tokyo pour visiter les villes aux alentours. Ce stage a été une expérience formidable, j’ai également rencontré Elise (bise si tu passes par là 😊 ) qui est aujourd’hui une de mes proches amies.

L’année suivante (2014 si as bien fait les comptes) je suis partie dans le cadre de ma première année de master à Séoul en Corée du Sud. J’ai effectué 4 mois et demi à l’université de Hongik. C’était vraiment super de découvrir une nouvelle culture asiatique, différente du Japon mais tout aussi enrichissante, j’ai adoré! L’université d’Hongdae -홍대 (c’est son petit nom et celui même qui a donné son nom au quartier assez populaire auprès des jeunes) est vraiment chouette, elle possède un club pour les étudiants internationaux nous permettant d’avoir un ou une buddy (sorte de parrainage pour les nouveaux étudiants). On a pu également faire pas mal de voyages et sorties (certaines gratuites donc si vous y êtes: foncez!). L’université est assez populaire pour tout ce qui touche à l’art, comme la peinture, l’architecture, le cinéma etc.

J’ai poursuivit mon master en Transculturalité et Design en Chine à Shanghai pour un an (de janvier 2015 à février 2016). Pour être honnête le charme de la Chine n’a pas opéré tout de suite, ça a même était le contraire. La différence de culture entre l’empire du milieu et ses voisins a été un sacré choc culturel, assez dur à vivre. Pollution, savoir vivre aux antipodes, communisme, la vie à la Chinoise m’a profondément marquée.

Il m’a fallu presque 8 mois pour apprécier la Chine et sa culture. De tous les pays asiatiques que j’ai pu faire, c’est celui qui m’a fait vivre le plus gros choc culturel.

Pourtant malgré toutes les aventures et mésaventures que j’ai eu, je peux dire aujourd’hui que j’apprécie ce pays et sa culture. C’est le voyage qui m’a fait le plus grandir, murir et c’est une vraie remise en question que de vivre en Chine pour un an. Je vous encourage à aller découvrir ce pays aussi immense que mal connu. Sachez que derrière chaque « cliché » sur la Chine, se trouve une histoire témoin de l’évolution historique et culturelle de ce pays.

Voilà en quelques lignes mon parcours, peu commun, pas facile mais il me plait! Si je devais refaire les choses je ne changerai rien!

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *