Japon en France

Pourquoi j’aime l’Asie …

[Photo de couverture: Yokohama-2008 la colline que l’on montait tous les jours à pieds pour aller à la gare. Notre colline aux coquelicots à nous]

Ah l’Asie. Pour beaucoup, elle se résume à un pays le Japon, la Chine ou la Corée (ça dépend aussi de son chouchou). J’ai commencé par explorer le pays du soleil levant le 2008 après un voyage chez une amie qui habitait à Yokohama et qui maintenant est boulangère en France. Cette expérience m’a laissé un souvenir impérissable en quelque sorte comme un premier amour. Je me suis jurée d’y revenir un jour.

Quand on me demandait pourquoi j’aimais tant ce pays (j’adore la France plus que tout quand même haha), je ne savais jamais trop quoi répondre: la culture, la différence, l’ambiance, la langue, les mangas, la musique, …? Nombreux sont ceux qui aiment et le Japon et ne savent pas comment décrire cet intérêt.

Pour mon semestre d’étude à l’étranger j’aurai pu étudier au Japon à Kyoto mais finalement j’ai décidé (après avoir changé d’avis 30 fois par jour pendant 6 mois) de partir à Séoul. J’espérai que cette expérience dans un nouveau pays asiatique me donnerai une réponse quand à mon attachement pour le Japon. Aller au pays du matin frais pour comprendre son amour pour le pays du soleil levant c’est bien une mes idées ça!

[Séoul-2014 temple sur le lac du palais royal Gyeongbokgung]

Finalement j’y ai découvert une culture bien différente du Japon que j’ai adoré. Et au lieu de trouver des réponses j’ai soulevé plus de question. Pourquoi ces deux pays m’attirent-ils? Pourquoi est-on attiré par l’Asie plus que d’autre pays tout aussi intéressant. Qu’est ce qu’il y a là bas qui fait je m’y retrouve? Bonne question?

Histoire de pousser l’expérience plus loin, j’ai eu l’opportunité de partir un an en Chine. A la différence de ses voisins (Corée du Sud et Japon), l’aventure ne m’a pas tenté du tout au début, mais alors pas tout! Qu’est ce qui pouvait bien me rebuter autant à propos de la Chine alors que pour les deux précédents je n’ai pas eu ce problème? Des préjugés, des images, des histoires? Peut-être bien pourtant ce fut ces préjugés qui me firent partir pour l’Empire du milieu.

[Shanghai-2015 le Bund, la promenade des anglais en Chine]

Un an en Chine! Je devais être dingue pour faire un tel pari. En toute honnêteté j’ai détesté la Chine pendant au moins 8 mois avant de finir par l’apprécier. La comparaison que je faisait de mes précédentes expériences n’aidaient pas à surmonter le choc culturel. Et pour cause la Chine n’est pas une démocratie à proprement parler et c’est un gouvernement communiste. Ces deux notions changent beaucoup de chose dans le mode de vie des chinois. Ils ont un mode de pensée qui nous est totalement étranger et même parfois inconcevable. La logique n’est en aucun point la notre. La notion de respect de soi, des autres, de son environnement n’est pas du tout celle que l’on conçoit et accepte en occident. Les sons, les bruits, les odeurs ne nous permettent pas d’identifier et d’analyser l’espace comme d’habitude. De manière général la différence de culture que j’ai vécu en Chine a été très dure mais c’est celle qui m’a remise le plus en question et qui m’a fait grandir comme jamais. Quand on arrive à la surmonter on obtient une ouverture d’esprit que je ne regrette pas (ça fait peut être prétentieux dit comme ça).

La Chine m’aura permis de trouver des réponses à mes questions sur l’Asie. Pourquoi j’aime le Japon ou la Corée du Sud? Pour leurs cultures différentes de la mienne mais dans lesquelles je retrouve des valeurs qui me sont chères. Pour cette impression de partir à la découverte du monde, de redevenir un enfant qui s’émerveille de tout ce qui l’entoure.

Et vous, aimez vous l’Asie, un pays en particulier? Savez-vous pourquoi?

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *